20221127_164304

Venez nous rencontrer

Joignez l’utile (faire vos courses de Noël)…

… à l’agréable (applaudir nos danseuses à 11h30, savourer thé à la menthe et pâtisseries orientales maison, faire un brin de causette avec nous).

Alif a un stand au marché de Noël de Notre-Dame-de-Bondeville dimanche prochain 27 novembre de 10h à 18h. (renseignements sur l’affiche ci-jointe)

A dimanche !

20221127_164304

Dimanche 13 novembre

Nous vous donnons rendez-vous pour un moment festif au 147 route de Dieppe à Notre-Dame-de-Bondeville.

L’entrée est libre mais nous vous demandons de contribuer au goûter (gâteaux salés ou sucrés, boissons). Et en ces temps d’automne contagieux, mieux vaut apporter son propre verre.

Après un mini spectacle, musique ! Nous danserons et partagerons le goûter.

20221127_164304

Fête 2022

Après deux ans sans fête, nous avons pu nous rassembler à nouveau pour partager le travail accompli par les élèves et tout simplement nous retrouver. Voici un résumé des festivités pour ceux qui voulaient être des nôtres et en ont été empêchés.

Le spectacle a commencé…

avec une chanson d’accueil en arabe interprétée par les élèves des cours d’arabe réunis et par le discours d’ouverture – en vers – d’Ali Farhat, notre poète-président.

Puis notre vice-présidente, Inès Imzilen, a donné quelques consignes pour le bon déroulement de la fête.

Les enfants ont interprété en arabe la chanson des gestes, celle du grand cerf dans sa maison et récité un poème pour les mamans et un pour les papas.

C’est par une chorégraphie langoureuse tout en douceur sur une chanson d’amour mêlant les influences orientales soufie et des accents jazz que les danseuses du cours de Lucille ont ouvert la danse.

Puis les parents ont aussi été à nouveau dûment célébrés en poème et en chanson par les enfants du cours moyen…

… lesquels, rejoints par les ados, se sont ensuite déchaînés sur la chanson du coronavirus.

Ils ont ensuite cédé la scène aux danseuses du cours de Kenza pour une danse de voile modernisée…

… suivie d’un pop égyptien.

Après la danse, le théâtre : dans une scènette chantée, Maya et Hind ont joué une querelle d’amoureux qui prétendent l’un et l’autre être le meilleur.

Puis pour une autre scènette chantée, elles ont été rejointes par Sami, lequel a campé un vieil épicier filou qui sait fort bien être sourd quand ça l’arrange.

Les élèves du cours de Lucille sont revenues sur scène pour une danse arabo-andalouse mêlant accents orientaux et flamencos.

Les élèves adultes, qui avaient débuté leur cursus juste avant le confinement et ont courageusement poursuivi les cours en ligne, ont lu un poème d’amour de Nizar Kabbani, accompagnés au oud par notre ami irakien Dawood Semano…

… et les adultes avancés ont lu le poème Ma Patrie du poète palestinien Ibrahim Touqan, adopté comme hymne national de l’Irak en 2004 après la chute de Saddam Hussein, et aujourd’hui considéré comme le chant de l’unité arabe. Dawood a ensuite repris le texte en chanson.

Siham El Gharras, dont le père a fondé l’association avec le père d’Inès Imzilen et d’autres parents pour permettre à leurs enfants d’apprendre l’arabe dans un contexte laïque, a rappelé que l’association fêtera l’an prochain ses 25 ans et que nous comptons bien marquer l’événement par un programme d’activités renforcé.

Après quoi, les danseuses avancées de l’atelier chorégraphiques sont venues présenter leurs deux créations collectives. Tout d’abord un classique, très Mille et une nuits, tout en ondulations et voiles irisés ;

puis une chorégraphie sur une musique de percussions énergique et dynamique.

Le président a ensuite rendu hommage à nos professeurs qui ont été mises à rude épreuve par la pandémie avec la nécessité d’assurer des cours en ligne dans des conditions parfois acrobatiques : Perrine, Lucile, Kenza et Amale.

Ayant convié sur scène tout le conseil d’administration ou presque (deux participantes ne pouvaient être présentes), il a remercié en notre nom à tous la mairie de Mont Saint Aignan pour son fidèle soutien, celle de Notre-Dame de Bondeville pour nous avoir invités, Daoud pour la musique, Théo pour la sonorisation de la fête, Pierre pour ses photos, Bassam pour les vidéos, Leyla, notre ancienne présidente que le coronavirus nous avait empêché de remercier en 2020, pour ses années d’investissement et les adhérents présents, pour avoir tenu bon pendant la pandémie et nous être restés fidèles malgré les difficultés… ce qui nous a été d’un grand soutien moral !

En guise de final, les arabophones ont chanté On va mettre l’ambiance, une chanson pleine de promesses, composée par Joseph Jeha…

… tandis que les danseuses improvisaient et entraînaient le public, petits et grands, dans la danse…

… histoire de mettre tout le monde en train pour le goûter partagé au soleil.

Et c’est ainsi que s’est achevée une année pas si simple mais finalement joyeuse.

20221127_164304

Alif au Musée

C’était hier

A 14h tandis que les adultes suivaient une conférence au Musée des Beaux-arts, au musée de la céramique, les enfants participaient avec entrain aux histoires du conteur Ali Mergache, sur les traces du petit chat qui s’était fait couper les moustaches.

Dans une des salles attenantes à l’exposition du musée, Karim Jaafar, qui présentait son matériel de calligraphe et ses œuvres, répondait aux questions des visiteurs admiratifs.

Dès 16h, il ne restait plus rien du thé à la menthe et des pâtisseries orientales mais heureusement le concert de Mohamed et Mustapha Arbane commençait dans la cour, éclairant du soleil de leur musique la grisaille du jour. et pendant une heure, les modulations des flûtes et les rythmes des percussions ont accompagné les conversations et les rires des amis qui se retrouvaient.

Pour clore l’après-midi, à 17h, la troupe des danseuses d’Alif a interprété sous le chapiteau trois chorégraphies de danse orientale

à six

ou à trois

avant d’offrir à tous une danse Bollywood

et une chorégraphie de pop égyptien moderne

Bravo à Marie, Kenza, Sophie, Inès, Marie-Laure et Nadia !

Merci au musée pour ce partenariat qui nous réserve encore de belles rencontres à la fin du mois, toujours autour des arts de l’Islam.

Nouvelles invitations surprises à venir…

20221127_164304

Changements dès le mercredi 13 octobre

Voici des informations qui concernent au premier chef nos adhérents actuels mais peuvent éventuellement intéresser ceux qui n’avaient pu s’inscrire en danse ou en arabe pour des raisons d’horaire. La chute des inscriptions liée à la pandémie et à l’obligation du passe sanitaire nous contraint en effet à des regroupements de cours et à des modifications d’horaire.

Arabe : les adultes continuants rejoignent les ados en un même cours le mercredi à 18h15 (le cours des adultes avancés reste le jeudi).

Danse : les deux cours de Lucille et Kenza sont regroupés le mercredi à 20h.  Les professeurs feront cours alternativement une semaine sur deux. De ce fait, l’atelier de création chorégraphique est avancé à 19h.

Il va de soi que si vous voulez vous s’inscrire maintenant, nous tiendrons compte de ces arrivées tardives dans les tarifs.

Par ailleurs, s’il est difficile, surtout en cours de langue, de s’intégrer à un groupe qui a déjà commencé son travail, n’hésitez pas à nous contacter (voir onglet ci-dessus) car nous pourrons peut-être trouver ensemble une solution, ou bien à défaut d’en trouver une, vous faire découvrir nos cours pour une inscription l’an prochain.

20221127_164304

Reprise des cours de danse

Les cours vont durer jusqu’à la fin du mois afin de rattraper autant que faire ce peu les cours qui nous ont manqués et afin de préparer d’éventuelles démonstrations pour le village des associations en septembre. Et naturellement les élèves de Lucille et de Kenza peuvent continuer à suivre les deux cours indifféremment.

Le mercredi 30 juin les 3 cours se rassembleront  au Rexy à 19h30 pour que nous puissions clore ensemble cette année étrange.

Craignant de connaître les arrêtés préfectoraux trop tard pour prévenir tout le monde à temps, nous avons décidé de prendre les devants et de maintenir les cours en ligne cette semaine encore.

Plus précisément :

* cours de Kenza : cours en ligne les jeudis 10, 17, 24 juin à l’horaire habituel  et cours au Rexy le mercredi 30 juin à 19h30 en commun.

* cours de Lucille : cours en ligne mercredi 9 juin, cours au Rexy à 20h (pour une heure et demie) les mercredis 16 et 23 juin, et le mercredi 30 juin cours en commun à partir de 19h30.

* atelier chorégraphique : séance de travail possible au Rexy les mercredis 16 et 23 juin de 17h30 à 20h. Cours en commun au Rexy le mercredi 30 juin à 19h30.

20221127_164304

Nous vous donnons rendez-vous

Besoin d’un renseignement ? Désir de découvrir nos activités ? Désir de vous inscrire ? Rendez-vous

le dimanche 6 septembre 2020 de 11 h à 18h au village des associations de Mont Saint Aignan

où nous vous attendons à notre stand sous la tente n°1 (centre de loisirs et de rencontres). Vous trouverez sur le site de la mairie tous les renseignements pratiques d’accès et le programme des autres activités :

https://montsaintaignan.fr/sites/default/files/upload/programme_village_2020.pdf . (sélectionner le lien, clic droit sur la souris, ouvrir le lien)

Plan sur https://montsaintaignan.fr/bois-des-compagnons-et-centre-de-loisirs-et-de-rencontres (idem)

Démonstrations : nos danseuses avancées et nos professeurs danseront et joueront sur le podium de 15h40 à 16h.

Initiation gratuite à la derbouka (percussions orientales) de 16h à 17h Une inscription préalable au stand d’Alif est obligatoire.

Restauration et pique-nique sur place possibles. Que ceux qui ne connaissent pas le parc, sachent qu’il est grand et qu’il y a des jeux pour les enfants.

Attention : tous les plus de 11 ans doivent être masqués, pensez à vous munir de votre stylo pour remplir les feuilles d’inscription (à notre association ou à une autre), covoiturez et prévoyez de marcher un peu car les navettes depuis les parkings de Mont Saint Aignan étant cette année supprimées pour des raisons sanitaires, il sera sans doute plus difficile de trouver une place tout près du parc de loisir.

A très bientôt et que l’année soit belle !

20221127_164304

Musique

Arte a diffusé lundi 9 mars 2020 un concert magnifique enregistré à la Philharmonie de Paris en mai dernier en hommage aux grandes divas orientales, émission que la chaîne présente ainsi :

Oum Kalthoum, Fairouz, Asmahan, Warda, Leila Mourad… Depuis que, dans les années 1940, leur voix s’est imposée sur les ondes et les écrans de cinéma, leurs chansons sont devenues des classiques connus de tous. Et à l’écoute de ses grandes divas, le cœur du monde arabe bat plus vite. En marge de l’exposition « Al Musiqa » qui s’est tenue à la Cité de la musique, à Paris, la Philharmonie a rendu hommage le 12 mai dernier à ces artistes d’exception, souvent méconnues en Occident, grâce à trois de leurs jeunes émules. Devant une salle comble, la Libanaise Abeer Nehme, la Palestinienne Dalal Abu Amneh et l’Égyptienne Mai Farouk, accompagnées par l’Orchestre du monde arabe placé sous la direction du Palestinien Ramzi Aburedwan, interprètent des chansons immortelles qui, en parlant d’amour, de condition féminine ou de poésie, ont fait souffler un vent de modernité et de liberté au Maghreb et au Proche-Orient.

https://www.arte.tv/fr/videos/081568-000-A/hommage-aux-grandes-divas-orientales/

La dernière chanson rappellera de bons souvenirs à nos danseuses et à notre public fidèle des spectacles de fin d’année.

20221127_164304

Pour les fêtes, offrez un stage !

Alif vous propose des stages de découverte ouverts à tous, adhérents ou non-adhérents : 

* le samedi 25 janvier 2020 de 14h30 à 16h30 : initiation à l’écriture arabe, à la derbouka (percussions orientales), à la danse orientale « Sharki fantaisie », à la pâtisserie orientale (stage réservé aux enfants). Enfants et parents peuvent ainsi être occupés en même temps.

* le samedi 7 mars 2020 de 14h30 à 17h30 : initiation à la pâtisserie orientale (cours réservé aux plus de 15 ans)