IMG_2277x

Reprise partielle

Les cours d’Alif destinés aux enfants vont reprendre au Rexy mercredi 13 janvier 2021.

* pour les cours d’arabe aux horaires habituels.

* pour le cours de danse à 17h30 pour un cours d’1h30 jusqu’à 19h afin de commencer à rattraper les cours qui n’ont pas eu lieu depuis la Toussaint.

En attendant de nouvelles consignes gouvernementales, les cours adultes vont se poursuivre en ligne, du moins pour les cours qui le permettent : derbouka et langue arabe.

IMG_2277x

2021

2020 fut pour certains une année folle, une année triste et difficile, pour d’autres une année créative, année d’empathie et d’entraide.

Peu de générations ont connu une épreuve telle celle que nous vivons aujourd’hui, depuis bientôt un an, pandémie à dimension mondiale,
difficultés sanitaires, économiques et sociales, culture décimée. La culture a en effet souffert de cette crise grave, étant donné qu’elle dépasse les besoins strictement élémentaires. Ceci est bien évidemment concevable. Néanmoins que serions-nous sans culture, sans mixité, sans nous intéresser aux langues, danses, musiques, cuisines des autres, bref sans partage, sans cette part de notre humanité qui nous meut, et qui s’émeut pour une lettre, une note de musique, pour un pas de danse ou pour une saveur ?

ALIF, comme beaucoup d’autres associations, a essayé de tenir le cap, en dépit des difficultés, gardant tant bien que mal ce lien avec les adhérents, avec les élèves. En l’absence de perspectives claires, nous voguons au gré des annonces présidentielles, des décrets gouvernementaux, des décisions de la mairie, et souhaitons pouvoir à nouveau ouvrir grand nos portes afin de vous accueillir et vous retrouver, dès qu’une autorisation nous sera donnée. Nous nous dirigeons vraisemblablement vers une ouverture échelonnée qui concernera dans un premier temps les mineurs, mais qui ne saurait intervenir qu’après le 7 janvier, date de la réévaluation sanitaire prévue par le gouvernement.

Je souhaite, et le CA d’ALIF avec moi, que cette année 2021 soit porteuse d’espoir, de renaissance culturelle, de consolidation de nos liens, que nous puissions retrouver chaleur et humanité via la transmission de la culture. Cette année devrait être employée dans un premier temps à aider nos familles, nos proches et plus largement notre société, les soutenir et les chérir, et par la suite leur offrir une ouverture culturelle vers un espoir renouvelé, car nous avons appris par cette année passée qu’en ne faisant que les choses essentielles pour vivre, notre vie se réduit uniquement à une survie.

Nous vous adressons nos meilleurs vœux pour cette année 2021, pour que la vie et la culture, à travers vous, puissent continuer et s’épanouir.

Ali Farhat, président d’Alif