IMG_2452y

Stages du 2 décembre 2018

Les petits cuisiniers sont arrivés ce dimanche matin avec leur tablier pour découvrir les secrets des baklawas rolls et autres pâtisseries orientales. Les parents cette fois-ci étaient interdits de cuisine, d’aucuns le regrettaient fort !

Marie Hergibo a commencé par rappeler les consignes à sa brigade.

26

PerrineJaafari a fait une démonstration sous des regards attentifs.

5 

Et les petits commis sont passés à l’action :

mélanger 7       couper 13  

cuire 29

Et après bien des rires, ils ont savouré la fierté du résultat :

   12    21

… d’autant que chaque petit cuisinier est reparti avec une boîte de pâtisseries pour régaler sa famille !

Pendant que les enfants s’activaient aux fourneaux, les parents, eux, ont pu profiter de leurs propres stages de découverte,

s’initier au maniement délicat de la derbouka avec Mohamed Arbane :

IMG_5880-09-12-18-09-09

ou monter en deux heures une petite chorégraphie  sous la direction de Lucille Durremberger.

IMG_5876x-09-12-18-09-10   IMG_5871x-09-12-18-09-10

Et chacun s’en est allé, ravi, sur des rythmes et dans des effluves qui évoquaient les rives sud et est de la Méditerranée.

IMG_2452y

Dimanche 30 avril au Rexy

L’association culturelle arabo-française Alif vous propose :

* un stage de percussions orientales (derbouka) de 10h à 12h pour enfants et adultes. Renseignements sur le bulletin ci-dessous.

* un stage de cuisine consacré à la préparation de plats salées et sucrés pour une mezzé libanaise de 10h à 13h. Le stage est ouvert aux adolescents (3h c’est un peu long pour les enfants). Renseignements sur le bulletin ci-dessous.

Les stages ne sont pas réservés aux adhérents et sont donc ouverts à tous (vous êtes cordialement invité à diffuser l’information, à venir avec vos amis). En revanche, le nombre de places est limité et la priorité sera donnée aux premiers à avoir envoyé leur règlement.

stage de derbouka avril 2017             stage de cuisine avril 2017 d

IMG_2452y

Dimanche 7 juin : Fête d’Alif

Par un temps radieux, ni trop chaud, ni trop pluvieux, les fourmis bénévoles de l’association s’activent pour installer les chaises prêtées par la mairie de Mont Saint Aignan dans la Maison des associations et pour décorer la salle. En coulisses, les danseuses se maquillent et s’habillent ; ça pouffe, ça jacasse et ça bricole les chignons. Pierre Harant, à qui nous devons les clichés qui accompagnent cet article, prend position pour photographier tous les intervenants… il n’est pas le seul ! Les parents, les maris, les enfants dégainent portables et appareils photos.

fête 2015 2

16h, devant les beaux tableaux d’Aziz El-Qomri,  Leyla Akoum, notre Présidente, annonce le cours de danse ados d’Anissa Ouazar qui ouvre le spectacle dans un tourbillon d’éventails arc-en-ciel.

fête 2015 4         fête 2015 5

fête 2015 6
Puis vient le tour des jeunes élèves des cours de langue arabe de Nibal et Sohaib Al-Zahran – les adultes, quant à eux, ont préféré faire une exposition de poèmes calligraphiés de Nizar Kabbani -. Ils chantent des chansons et récitent des poèmes… le tout sans micro… celui que nous avons loué s’étant révélé défaillant.

fête 2015 1         fête 2015 10

fête 2015 3                                  fête 2015 20
Démarrent ensuite les chorégraphies des danseuses adultes de Mina Zourhmari. Les danseuses du niveau 1, toutes scintillantes de sequins, se lancent ensuite dans une danse des cannes inspirée de la gestuelle masculine de la guerre et des travaux des champs.

fête 2015 7          fête 2015 8
                                               fête 2015 9

Les enfants du cours d’arabe reviennent pour une petite pièce de théâtre où l’on voit des jouets proposer tour à tour leurs services à un garçon désœuvré jusqu’à ce qu’il finisse par choisir la compagnie d’un livre…

fête 2015 11

fête 2015 12         fête 2015 13
Puis entrent en scène les danseuses du niveau 2 pour une danse arabo-andalouse au son des tambourins.

fête 2015 14          fête 2015 15

fête 2015 16

Les percussionnistes de Mohamed Arbane prennent ensuite possession de la scène, derbouka sous le bras, et des rythmes variés font résonner la salle.

fête 2015 17          fête 2015 18

Après quoi, surviennent les danseuses du niveau 3 pour une chorégraphie balaadi qui se danse avec des mouvements très près du corps.

fête 2015 21          fête 2015 22

fête 2015 23

Pendant que les danseuses filent se changer, Leyla remercie au nom de tous Yéhia El-Baba qui a été Président pendant plusieurs années jusqu’à l’assemblée générale de novembre 2014.

fête 2015 24
Puis les danseuses reviennent pour une danse folklorique yéménite qui fait la part belle aux mouvements de cheveux.

fête 2015 25         fête 2015 27

fête 2015 26         fête 2015 28
Et c’est au tour des professeurs d’être à l’honneur et d’être remerciés pour le bon travail accompli cette année….

fête 2015 30
… avant que toutes les danseuses n’envahissent la scène pour le final.

fête 2015 31         fête 2015 32

fête 2015 33         fête 2015 34

Pour finir, nous convergeons tous vers les tables du goûter installées à l’extérieur pour déguster au soleil les délicieuses pâtisseries apportées par les adhérents et le thé à la menthe préparé par Rachida : 20 bottes de menthe rien que ça ! Quelques âmes charitables nous donnent un coup de main pour tout ranger…

Et à l’année prochaine !